Food and Fuzz

Hey Satan et le pesto diabolique.

FullSizeRender_1

Noël du studio 603, nous étions invités à voir Hey Satan pour leur premier live.

IMG_1020

Il fait moins quinze dehors et une fois de plus je porte une tenue de circonstance, chaude et décontractée ainsi que des chaussures plates… Ce serait quand même con de se les peler en cherchant notre chemin. Je suis tendue parce que je vais voir des amis jouer et la maman qui est en moi refait surface. L’impression d’assister à la première audition de mon petit dernier, j’ai pris des mouchoirs pour lui essuyer la moque au cas où et lui rappeler de faire pipi avant de monter sur scène.

L’entrée de l’immeuble  façon mad men et l’ascenseur qui mène dans les parkings souterrains et donc vers le studio 603 annoncent l’ambiance de la soirée.

Plein de potes, mon mari et mon guitariste sont présents, l’esprit de Noël aussi, des petits feuilletés en forme de fourchettes (clins d’oeil pour Forks qui joue en fin de soirée) préparés amoureusement par la très jolie Chloë, tendre moitié du maître des lieux, Joël Bovy nous attendent sur le bar. J’aperçois Frank, qui vient me dire bonjour et me serre dans ses bras, je perds une nouvelle côte. Il m’en reste cinq.

Il est tendu, a envie de jouer. Il me le crie dans l’oreille d’ailleurs, suivi d’un de ces fameux AAAAAAH, au risque de décoller mes tympans déjà fragilisés par ce sax qui joue depuis notre arrivée. Tout le monde s’est d’ailleurs réfugié à l’extérieur du local pour fumer, nous attendrons la fin de ce premier concert pour investir les lieux.

Frank c’est donc le batteur de Hey Satan. Avec François, il a en commun les groupes Eastwood et Shovel, et les deux ont joué avec Laurent, dans Houston Swing Engine, Songs of Neptune, et plus récemment Bloody Sailor, vous me suivez? Pour faire simple, François et Frank sont comme Christian Constantin et le FC Sion, inséparables malgré les changements d’équipe et Laurent les a rejoins il y a dix ans. Ces trois là ont donc quelques kilomètres au compteur, sans mauvais jeu de mots.

La nouveauté donc, c’est qu’ils ne sont plus qu’eux trois. François chantera pour la première fois ce soir. Il a pourtant l’air serein. Comme d’habitude il me fait même peur, j’ai toujours cette sale impression qu’il va me mordre un mollet si je dis un mot de travers.

Laurent lui s’est remis à la guitare, qu’il avait quittée quelques temps pour se mettre à la basse. Basse qui ne manquera à aucun moment, grâce à l’aide notamment d’un octaver.

Après un deuxième concert, c’est au tour de Hey Satan. Frank est comme Mohammed Ali avant de monter sur le ring, j’ai envie de lui mettre son protège-dents, de lui masser les épaules, et de tendre un saut pour qu’il y crache mais il est déjà derrière sa batterie. Il porte un pantalon, nous sommes tous rassurés.

10012764_10152523984369998_1411672274266779144_o

Dès les premières mesures, on réalise qu’on va prendre une bonne leçon de rock n’roll. Je me retourne vers mon guitariste qui écarquille les yeux en me souriant, il a l’air d’accord avec moi.

François se trouve être le fils naturel de Lemmy Kilmister et Elvis. Capable d’envoyer, tout en gardant le contrôle de sa voix. Frank est fidèle à lui-même, une machine, il tape fort et il tape bien, précis et efficace, toujours l’oeil rivé sur François et Laurent. Assez rapidement, mon mari fin connaisseur des 90’s fait le rapprochement entre le jeu de Frank et celui de John Stanier, batteur de Helmet. Et il a raison.

 Ils ne jouent que quatre morceaux, c’est intense. Le public est content, je suis toute  heureuse et je respire à nouveau, persuadée qu’ils tiennent là de quoi réjouir quelques bons programmateurs.

 Eux-mêmes définissent leur musique comme du Heavy Rock ou Stoner, chez nous on appelle ça du purin. Et du beau! Puisque vous n’y étiez peut-être pas, dépêchez-vous d’écouter leur premier titre: « In cold Blood » (oui oui, ça a tout à voir avec le roman de Truman Capote), et profitez-en pour liker leur page facebook et être prévenus de la sortie de leur premier album qui s’annonce comme une des toutes bonnes sorties 2015.

https://www.youtube.com/watch?v=HmJB4jZFUYY

https://www.facebook.com/heysatanrock

Pour ce qui est de la cuisine, Frank a hésité plusieurs fois. Il voulait tout d’abord me donner la recette de ses fameuses lasagnes à la ricotta, mais je le soupçonne de vouloir garder le secret. Et puis finalement il décide de me faire cuisiner ses Tagliata & Pesto! Il me prévient que la recette est simple, mais que le mélange des goûts est mortel.

Tagliata & Pesto :

– Voir la recette ICI

foodandfuzz
Follow me

foodandfuzz

Vous aimez la bouffe et le rock?

Sur Food & Fuzz, je cuisine et propose les recettes préférées de mes musiciens préférés! Des reviews de concerts, des critiques d’albums, de l’actu et des recettes, le paradis?

Si tu as un groupe ou que tu as un super label et que tu aimerais un article sur Food & Fuzz, écris-moi!
foodandfuzz
Follow me

About the author

foodandfuzz

Vous aimez la bouffe et le rock?

Sur Food & Fuzz, je cuisine et propose les recettes préférées de mes musiciens préférés! Des reviews de concerts, des critiques d’albums, de l’actu et des recettes, le paradis?

Si tu as un groupe ou que tu as un super label et que tu aimerais un article sur Food & Fuzz, écris-moi!

Leave a Comment