Food and Fuzz

John Dear, Alma June et le canard fancy.

FullSizeRender_2

 Nous sommes rentrées en contact via twitter Catia et moi. Je venais de voir leur live sur le plateau de la Télé, et j’avais vraiment envie de les rencontrer. Elle était tombée sur mon blog et aimait le concept, nous convenions alors d’un rendez-vous, chez elle à Lausanne.

C’était un vendredi. J’avais peur d’arriver en retard, mais heureusement pour moi Guillaume était coincé dans les bouchons. J’étais donc dans les temps. Catia était allée acheter de quoi me faire un apéro de compétition, un peu de viande séchée, une tomme qui te fait dresser les poils au fond du nez, et quelques crackers avec du hummus.

unnamed-1

Nous avons entamé la conversation sur son travail dans une radio de Bienne. Elle m’explique qu’elle devait interviewer Maurane, mais son enregistreur l’avait lachée au milieu de l’interview, elle n’avait donc plus rien. Et puis sorti de nulle part elle me lance: « bon c’est une petite radio, mais parfois on a de bonnes surprises, j’ai pu interviewer Black Rebel Motorcycle Club une fois ». Je suffoque, m’étrangle et tombe de ma chaise avant de lui expliquer à quel point tendre un micro ou tout ce que je pourrais avoir à portée de main vers Robert Levon Been est un but dans ma vie.

La femme de Guillaume arrive avant lui, elle nous prédit une humeur massacrante puisqu’il transporte ses deux enfants, Lassa et Marvin sous la pluie après avoir été bloqué dans les embouteillages et qu’il doit encore monter les 5 étages de l’immeuble dans lequel vit Catia et qui est dépourvu d’ascenseur.

Guillaume passe la porte un peu comme s’il venait de faire Koh-Lanta avec une jambe et les bras attachés dans le dos, et lance un gros FUCK! Mais très vite il sourit et vient me faire la bise, je dis bonjour aux enfants et on s’assied pour parler un peu.

John Dear ce sont deux anciens membres de Zorg, Catia qui a pris le pseudonyme d’Alma June à la batterie et Guillaume au chant et à la guitare. A noter que le WWF vient de placer les bassistes sur la liste des espèces menacées d’extinction.

J’entends souvent des duos qu’ils sont complémentaires, un peu comme dans un couple, un cuit les oeufs l’autre les écale . Mais là, il semblerait que ce soit vraiment le cas. Guillaume compose et amène le squelette des morceaux, puis Catia tricote autour, affine, ensemble ils travaillent les textes, souvent avant la musique puisque Catia « l’oreille naïve » n’aime pas composer en chantant du yoghurt. Puis Guillaume travaille les sons et les arrangements. »Ces chansons ont été écrites il y a 50 ans, donc on travaille surtout les structures » me dit-il humble et convaincu qu’on ne réinvente pas le rock n’ roll.

Il faut quand même préciser que Catia ne jouait pas de batterie avant ce projet. Elle se dit fainéante et c’est Guillaume, ultra perfectionniste qui l’a poussée à travailler un maximum. Et ça n’a pas été simple, suivant les conseils de Sacha Ruffieux, ils décident de repousser de quelques mois leur première session d’enregistrement, admettant qu’ils n’étaient pas prêts. S’en suit alors un marathon de répétitions, environ trente heures par semaines pendant trois mois pour arriver en studio, enfin et se lâcher. Six jours d’enregistrements pour les instruments et cinq heures pour les voix que Guillaume voulaient instinctives, il a d’ailleurs enregistré la sienne dans la plus grande pièce, un peu comme s’il était sur scène, le micro à la main.

Le résultat c’est un premier disque qui donne envie de se cuire un écureuil dans une moitié de tonneau transformée en barbecue du bayou dans leur projet « rien à foutre » comme ils l’appellent. Ils veulent juste se faire plaisir et l’avantage d’un premier EP c’est que « personne ne t’attend, même pas toi-même ». On y trouve d’ailleurs un morceau instrumental, Van Horn, qui ne devait pas l’être, mais il serait dû à une « incompétence » de la part de Guillaume. Il me raconte que lors d’un concert il ne la sentait pas et a préféré ne pas chanter ce morceau là. Le résultat leur a tellement plu qu’ils ont décidé de le garder tel quel… C’est un peu symptomatique chez John Dear, prendre les événements comme ils viennent et en retirer du positif, un peu comme cet ampli laissé par hasard dans leur local et qui a finalement donné l’impulsion au projet en poussant Guillaume vers la guitare électrique.

https://www.facebook.com/JohnDearMusic?fref=ts&ref=br_tf

https://mx3.ch/johndear

John Dear sera en concert à Zürich le 18 mars et à Genève le 16 avril, foncez!!

Côté cuisine, il semblerait que le plus intéressé soit Guillaume. Il a suivi plusieurs cours offerts par sa femme et avoue se réjouir de jouer dans certains clubs comme le Bad Bonn, Fri-Son ou le Kaufläuten pour leur cuisine. Catia a été végétarienne pendant cinq ans et se dit difficile,  elle avait régulièrement peur de ne pas trouver quelque chose qu’elle aimait en tournée.

Pour la première fois, je reçois une recette à suivre, et non pas juste une plat à faire au mieux. C’est une recette que Guillaume a appris à faire dans un cours consacré aux tartares, plutôt fancy pour un groupe dont le nom évoque 4 roues au diamètre équivalent à ma taille et une queue de raton laveur accrochée au rétroviseur.

Le tartare de canard et foie gras sur biscuits aux baies roses (que j’ai envie de rebaptiser le canard fancy de John Dear) :

– Voir la recette ICI

foodandfuzz
Follow me

foodandfuzz

Vous aimez la bouffe et le rock?

Sur Food & Fuzz, je cuisine et propose les recettes préférées de mes musiciens préférés! Des reviews de concerts, des critiques d’albums, de l’actu et des recettes, le paradis?

Si tu as un groupe ou que tu as un super label et que tu aimerais un article sur Food & Fuzz, écris-moi!
foodandfuzz
Follow me

About the author

foodandfuzz

Vous aimez la bouffe et le rock?

Sur Food & Fuzz, je cuisine et propose les recettes préférées de mes musiciens préférés! Des reviews de concerts, des critiques d’albums, de l’actu et des recettes, le paradis?

Si tu as un groupe ou que tu as un super label et que tu aimerais un article sur Food & Fuzz, écris-moi!

2 Comments

  • Bravo pour ton blog original et ses articles rockogastro! Concept novateur et très interressant! Mmm ce petit tartare me fait saliver.. Bon je vais devoir attendre mon retour en suisse pour tester..
    Salutations de l argentine y hasta luego.
    David

Leave a Comment